MAUX d’EXCUSE

Par défaut

Il est 7h00 du matin. Marie a 38°C. Kevin a mal au ventre. Jean a un aphte dans la bouche. Lou a un œil rouge. A Singapour, à Paris ou n’importe où dans le monde, quel parent n’a pas un jour connu l’une de ces situations assortie bien souvent d’une touche d’angoisse, d’un brin de contrariété et surtout d’une sempiternelle question : école ou pas école ? A Singapour, la réponse est plutôt facile à trouver : suivez le guide !

Et oui ! Ici, tout est écrit ! Dans un guide qui fait autorité (Réf 1 lien ici),  le Ministère de la Santé singapourien a dressé très précisément la liste des signes et symptômes qui interdisent d’aller à l’école, à la crèche ou à la garderie. En premier lieu, la fièvre : au dessus de 38,9°C (rectale), un enfant doit rester à la maison même s’il n’a aucun autre symptôme.  Attention, le seuil est plus bas avec d’autres thermomètres : 38,3°C (buccale) ou 37,8°C (sous le bras). Il est beaucoup plus bas chez le nourrisson de moins de 4 mois: 38,3°C (rectale). En second lieu, les symptômes courants mais «peut-être annonciateurs d’une maladie potentiellement sévère» (sic!). Les voici:

  • Fièvre accompagnée de douleur de gorge, douleur d’oreille, diarrhée, vomissement, éruption, irritabilité ou confusion
  • Écoulement blanchâtre ou jaunâtre d’un œil (un seul) avec ou sans œil rouge (les 2 yeux rouges n’est pas un facteur d’exclusion sauf en cas de sécrétion jaune dans les 2 yeux);
  • Diarrhée incontrôlée
  • Plus de 2 épisodes de vomissements en 24h
  • Mal de tête ou nuque raide
  • Difficulté à avaler ou bien douleur de gorge avec des ganglions palpables sous la mâchoire
  • Perte d’apétit
  • Perte inhabituelle d’entrain (que les médecins francophones nomment « léthargie »)
  • Toux sévère et incontrôlée
  • Difficulté à respirer ou sifflement
  • Pleurs incontrôlés
  • Aphtes buccaux

Pour tous ces signes, l’institution d’accueil de l’enfant peut exiger un certificat médical de non-contagion avant d’autoriser l’enfant à ré-intégrer la structure (le certificat étant obligatoire pour les aphtes buccaux qui sont fortement évocateurs de syndrome pieds-mains-bouche dit HFMD ici)

Le syndrome pied-main-bouche (HFMD en anglais; description complète ici)

Maladie virale en général peu sévère mais très contagieuse, qui survient par épidémies annuelles et se présente sous forme d’aphtes dans la bouche et de boutons sur la paume des mains et la plante des pieds, le tout accompagné de fièvre. Un enfant infecté peut retourner à l’école dès que les boutons sont secs. En période épidémique, un enfant qui présente un seul aphte dans la bouche, même sans fièvre, ne doit pas aller à l’école. (Lien ici pour la surveillance du HFMD à Singapour)

L’inventaire se termine par la liste des maladies à éviction scolaire (ou garderie)  obligatoire telles l’impétigo, l’angine à streptocoques, une poussée d’herpès buccal (pas labial), le zona, les maladies infantiles à boutons, la coqueluche, l’hépatite A, la tuberculose. A chaque fois que l’un de ces cas se présente, le retour à l’école ne pourra se faire que sur présentation d’un certificat médical.

Pour info, voici quelques exemples de durée d’éviction inscrites dans le Guide 2012 pour le contrôle des maladies infectieuses (lien ici):

  • Fièvre: retour possible après 24h sans fièvre
  • Conjonctivite: jusqu’à guérison complète (disparition total de l’écoulement oculaire)
  • Diarrhée: jusqu’à guérison complète
  • Varicelle: jusqu’à ce que tous les boutons, sans exception, aient une croûte
  • HFMD: jusqu’à la disparition de la fièvre ET assèchement de tous les boutons
  • Angine (à streptocoques): jusqu’à 24h après le début du traitement antibiotique
  • Poux de cheveux: jusqu’à réalisation d’un traitement complet lenticide
  • Impetigo (infection très contagieuse de la peau): jusqu’à 24h après le début du traitement antibiotique
  • à noter: la séropositivité pour le VIH et le sida maladie ne donnent pas lieu à exclusion

Ces recommandations sont valables pour  toutes les structures d’accueil des enfants de moins de 7 ans, qu’elles soient singapouriennes ou internationales, publiques ou privées.  Elles sont complétées d’une loi (Réf 2; lien ici) qui impose à tout enfant, quelle que soit sa nationalité d’être vacciné contre la diphtérie et la rougeole, les deux seuls vaccins obligatoires à Singapour, les autres n’étant que recommandés selon un calendrier vaccinal (Réf 3; lien ici) assez proche du calendrier français, ce dernier présentant cependant l’avantage d’avoir moins d’injections pour une protection équivalente  (lien ici pour le texte complet: voir page 28 uniquement pour les enfants et ados;

Et pour avoir les principales maladies en images (Attention âmes sensibles, s’abstenir!), le lien du MOH singapourien est ici.

 Dr Anne Genetet – 19 Mars 2014

Bibliographie

(1)    Infection control guidelines for schools and child care centres / Kindergartens / preschool centres / student care centres. Ministry of Health. 2012.

(2)    Infectious Disease Act

(3)    Singapore Health Promotion Board. Immunisation Chart. Dec 2011.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s