Pilule et décalage horaire : mode d’emploi

Par défaut

Qui ne s’est pas déjà posé 10 000 questions pour savoir comment gérer sa prise de pilule contraceptive alors qu’elle rentre en France ? Surtout si résonne dans la tête la reco médecin « Surtout respectez l’horaire ! Faites attention ! ». Heureusement quelques conseils permettent d’éviter les angoisses et peut-être aussi d’éventuels « bébés jet-lag »…

Un peu de vocabulaire d’abord :

Il existe plusieurs familles de pilules contraceptives et chaque famille a sa reco, pas facile sauf à être très attentif et à bien lire les boîtes et notices…

Pour savoir à quelle famille appartient votre pilule, lisez sa composition. Je ne donne pas le nom de la pilule mais seulement le nom des molécules qui la composent. Ce sont des noms valables dans toutes les langues alors que la marque peut changer en traversant les frontières.

  • Famille des CP

    pour pilule progestative composée d’une seule molécule progestative,

    • Soit le désogestrel; je la noterai en abrégé CP-D dans mes conseils plus bas (en France Antigone, Cerazette, Calreal, Desopop, Diamillia, Optimizette, appréciez la poésie des noms !)
    • Soit le levonorgestrel (en France Microval) ; je la noterai CP-L dans mes conseils plus bas.
  • Famille des COP

    pour pilule « œstro-progestative » composée de 2 molécules, l’une est un œstrogène et l’autre un progestatif ; elle se divise en 2 grandes sous-familles selon le type du progestatif utilisé:

    • Ethinylestradiol + levonorgestrel (dite pilule de 2ème génération)
    • Ethinylestradiol + désogestrel ou gestodène (dites pilules de 3ème génération ; pilules qui, pour info, augmentent de 70% le risque de caillot veineux par rapport aux pilules de 2ème génération)
    • Une toute petite sous-famille : éthinyestradiol + acétate de ciprotérone (Diane et génériques qui ont le même profil risque que la sous-famille des 3ème générations)

Là, je suis obligée de faire une petite digression « risque veineux »

Les femmes sous pilule contraceptive ont entre 3 et 6 fois plus de risque de faire une thrombose veineuse (phlébite ou embolie pulmonaire) qu’une femme qui ne prend pas de pilule contraceptive.

Ce risque est maximum la 1ère année de contraception, surtout avant l’âge de 30 ans (là, on est plus près d’un risque X 6)

Mais ce risque se maintient tout au long de la vie, quel que soit l’âge (même s’il « redescend » à X 3)

Et je suis bien obligée d’en parler parce que voyager en avion sur un long trajet, ça augmente encore le risque…aïe ! J’en parle un peu plus loin.

Maintenant que vous savez à quelle famille appartient votre pilule, CP (et ses variantes CP-D et CP-L) ou COP, voici les conseils à suivre pour gérer sans souci un décalage horaire.

D’abord le B.A.BA. pour étourdie

  • On n’oublie pas sa pilule à la maison! On la prépare et on pense même à en prendre une plaquette d’avance. On ne sait jamais…
  • On prend sa plaquette avec soi en cabine (avec la prescription écrite) : on ne la met pas en soute ! sauf la plaquette de secours …
  • On est archi-prudente : on prévoit une boîte de préservatifs, au cas où…
  • On est archi-prévoyante : on emporte aussi une contraception d’urgence comme ça, en cas de doutes, on peut les balayer sans stresser (voir explications plus loin dans ce post)

La meilleure technique : AN-TI-CI-PER !

Je décale ma pilule d’1 heure par jour AVANT mon départ.

  • En hiver pour aller à Paris, le décalage est de 7heures, donc je commence à décaler ma prise 7 jours avant de partir : si je la prends tous les matins à 6 :30 AM, je recule à 7 :30 AM, puis 8 :30 AM, etc jusqu’au jour du départ où ce sera 13h30 (soit 6:30 AM à Paris. Alors en sortant de l’avion à Paris, à 6h30, je prends ma pilule…d’où l’importance de l’avoir avec si en cabine !)
  • Et si je suis du soir, je décale ma prise en remontant dans le temps (ben, oui, on ne va quand même pas se lever à 2h du matin juste pour avaler un comprimé, non ?) : 22h, 21h, 20h, 19h, 18h, 17, 16h et voilà, le tour est joué. 16h à Singapour, c’est 9h du matin à Paris en hiver. Et c’est donc à 9h du matin heure de Paris que je prendrai ma pilule en sortant de l’avion.

Autre technique : jongler avec les horaires en retenant tout d’abord un grand principe valable selon la famille de pilule :

  • Pilule COP ou CP-D = JAMAIS PLUS de 36H entre 2 comprimés
  • Pilule CP-L = JAMAIS PLUS de 27h entre 2 comprimés

Bon, ça c’est un principe mais comment fait-on en pratique ?

Accrochez-vous, ça dépend dans quel sens vous voyagez ! Mais ce n’est pas si compliqué que ça…

  • Pour une pilule COP ou CP-D
    • Dans le sens Singapour vers Paris (ou Est vers Ouest)

(Ce que je dis là, ça marche aussi pour n’importe quel voyage vers l’Ouest bien sûr ! Amies suisses, belges, marocaines, ivoiriennes, vous êtes mes amies aussi, n’est-ce pas ?)

Vous ne changez rien à vos horaires : l’heure de prise locale en France (ou Belgique, ou Suisse, ou Maroc, ou Côte d’Ivoire, etc) = l’heure de prise à Singapour. Attention à juste vous assurer qu’il n’y a pas plus de 36h entre vos 2 prises avant départ et à l’arrivée.

    • Dans le sens du retour: Paris vers Singapour (ou Ouest vers l’Est)

Idem : vous ne changez rien à vos horaires: on prend ses comprimés exactement à la même heure. Si c’était 7h du matin à Paris (heure locale), on continuera 7h du matin à Singapour (heure locale). Si vous notez bien, ça fait prendre 2 comprimés assez rapprochés, mais ça ne pose aucun souci.

  • Pour une pilule CP-L (Microval)
    • Dans le sens aller Singapour vers Paris (ou Est vers l’Ouest)

Prenez 1 comprimé à l’arrivée (par exemple 9h du matin heure de Paris), peu importe votre horaire de prise à Singapour (mais JAMAIS plus de 27h entre le dernier comprimé avalé à Singapour et le 1er avalé en sortant de l’avion) ; puis continuez sur ce même horaire (9h du matin) tous les jours suivants.

    • Dans le sens du retour: Paris vers Singapour (ou Ouest vers l’Est)

Vous ne changez rien à vos horaires de France : on prend ses comprimés exactement à la même heure. Si c’était 7h du matin à Paris (heure locale), on continuera 7h du matin à Singapour (heure locale). Si vous notez bien, ça fait prendre 2 comprimés assez rapprochés, mais ça ne pose aucun souci.

Et pour résumer, un petit tableau

Je prends

Je voyage dans le sens

EST vers OUEST

Je voyage dans le sens

OUEST vers EST

Pilule COP (oestro-progestative) Je ne change pas mes horaires de prise sans dépasser 36h depuis mon dernier cp Je ne change pas mes horaires de prise
Pilule CP-D Je ne change pas mes horaires de prise sans dépasser 36h depuis mon dernier cp Je ne change pas mes horaires de prise
Pilule CP-L (Microval) Je prends 1 cp à l’arrivée (sans dépasser 27h depuis mon dernier cp) Je ne change pas mes horaires de prise

 

 

Autres conseils utiles quand on voyage et qu’on prend une pilule

Le décalage horaire, ça peut perturber le tube digestif…à moins que votre tube digestif ne fasse de mauvaises rencontres ! Alors…

  • En cas de vomissements dans les 3h qui suivent la prise de pilule : on reprend tout de suite 1 cp
  • En cas de diarrhée importante (type tourista, le truc qui fait qu’on se vide ; pas les petites selles mollasses liées à l’inconfort du jet-lag) : reprendre 1 cp dans la même journée puis poursuivre ses horaires habituels
  • Et au moindre doute, on ajoute une contraception mécanique, ceinture et bretelles : préservatifs jusqu’au début de la plaquette suivante.

 

On n’oublie pas que PILULE + LONG TRAJET ASSIS = RISQUE ++++ de thrombose veineuse

Pour tout voyage de plus de 6h, dès lors qu’on prend une pilule contraceptive, on DOIT PORTER une CONTENTION classe 2 (chaussettes ou bas ou collants ; je recommande plutôt les bas autofixants histoire de ne pas avoir le ventre boudiné). Et (je n’ai aucun intérêt chez eux, mais allez voir le site espace-contention.com ; vous y trouverez votre bonheur facilement, bien mieux qu’à Singapour ; il y aura toujours une Sing Nana qui revient de Paris pour vous rapporter votre précieux et indispensable sésame ! Prenez vos mesures le matin au réveil, surtout pas en fin de journée !)

Avec en bonus, mon conseil d’habituée : au départ de Singapour, mettez vos collants/ bas/ chaussettes dès le matin du vol. Cela permettra au cours de la journée d’éliminer déjà une grande quantité d’eau stockée dans vos jambes et vous évitera, pendant le vol, de vous lever toutes les heures !

Et un dernier conseil : pas d’alcool le jour du vol ni pendant le vol ! L’alcool dilate les veines et augmente encore le risque de thrombose. L’association pilule + long voyage assis + aucune contention + alcool = danger maximum !

Un dernier mot sur la contraception d’urgence

Quand on a un gros doute sur sa contraception en cours (cp oublié, préservatif rompu, vomissements, diarrhée importante), la contraception d’urgence dite aussi « du lendemain » suit ce protocole :

  • Médicament utilisé : levonorgestrel (NORLEVO en France)
  • Dosage : 1,5 mg (soit 1 cp)
  • Timing : le plus tôt possible après le rapport non protégé
  • Utiliser des préservatifs jusqu’à l’apparition des règles suivantes
  • Reprendre sa pilule habituelle le 1er jour des règles suivantes
  • Inconvénients : possibilité de nausées (23%), vomissements (8%), petits saignements
  • Bon à savoir : le NORLEVO est disponible sans ordonnance en pharmacie en France

 

 

 

 

 

Publicités